L’Agence de développement spatial à la recherche du marché des services de lancement

La SDA souhaite obtenir des informations sur les “solutions de lancement potentielles” pour ses 30 premiers satellites qui seront déployés en orbite terrestre basse.

WASHINGTON – L’Agence de développement spatial du Pentagone est en train de concevoir un réseau de satellites en orbite basse et prévoit que les 30 premiers engins spatiaux seront prêts à être lancés d’ici 2022. L’agence a publié une “demande d’information” le 20 mai dernier, demandant aux fournisseurs de lancement quels services ils peuvent offrir.

Le SDA a été créé il y a un an pour accélérer l’utilisation de la technologie spatiale développée commercialement par le ministère de la défense. Les premières constellations de l’agence seront destinées aux communications à large bande, ainsi qu’à la détection et au suivi des missiles hypersoniques. L’entreprise de lancement du Space Force Space and Missile Systems Center des États-Unis sélectionnera les fournisseurs de lancement pour le SDA.

La RFI du 20 mai fournit une estimation approximative des types de satellites que la SDA devra lancer et des orbites sur lesquelles les fournisseurs de lancement pourront décider s’ils peuvent répondre à ces exigences. Les informations soumises par les fournisseurs seront utilisées par l’entreprise de lancement de la force spatiale américaine pour préparer un appel d’offres officiel.

“La force spatiale américaine cherche à comprendre les solutions de lancement possibles pour cette mission complexe”, déclare la RFI.

Le premier manifeste SDA, appelé “Tranche 0”, comprendra jusqu’à 30 grands engins spatiaux de quatre types différents qui seront déployés à 1 000 kilomètres au-dessus de la Terre, selon une inclinaison polaire. Le manifeste de la Tranche 0 sera divisé en deux plans de 15 engins spatiaux chacun, et chaque plan aura un mélange de satellites de tailles différentes.

Les vendeurs peuvent proposer des services de lancement dédiés ou de covoiturage. En fonction des options proposées, le SDA et le Centre des systèmes spatiaux et de missiles “détermineront l’approche appropriée d’achat de lancement ou la combinaison d’achats de solutions de lancement pour cette mission”, indique le RFI.

Un contrat pour la mission de la tranche 0 devrait être attribué au début de 2021. Selon la SDA, les satellites devraient être lancés à 30 jours d’intervalle à partir de septembre 2022.